Nous ajoutons régulièrement de nouveaux articles et documents. Vous pouvez consulter la liste des dernières mises à jour dans la rubrique « Quoi de neuf ? », ainsi que celle des documents d'archives.


Un monument prémonitoire

Petite histoire du monument aux morts de la Foye, qui inclut les correspondances des divers partis impliqués dans sa construction, et un portrait du docteur Martin, médecin, dentiste et vétérinaire, personnage emblématique au village auteur du livret La Providence de la Ferme


Publication de la matrice cadastrale de 1820

Les archives départementales des Deux Sèvres avaient déjà mis en ligne les cartes du cadastre napoléonien. Il manquait pour notre commune les tableaux de recensement permettant d'identifier les propriétaires et leurs domaines. Nous les publions progressivement sur cette page.


Les souvenirs d'un vieux paysan

    Un habitant du village, Maxime Arnaud, est l'auteur d'un petit livre d'une vingtaine de pages : Les Souvenirs d'un Vieux Paysan – De la chandelle de résine à l'ampoule électrique, publié en 1947, que vous pouvez télécharger gratuitement sur cette page.


    Histoire de la poste et des pompiers

    Deux articles retrace leur histoire à la Foye-Monjault : Les pompiers et la poste.


    Une lettre de 1832

    Envoyée du hameau de la Mirauderie au moment des vendanges.


    La vie au village

    Quelques articles témoignent de ce qu'était autrefois la vie au village :


    Quelques cartes postales d'antan


    Des cartes postales anciennes du village (sur cette page, ainsi que quelques dessins)


    Photos


    Quelques photos contemporaines du village et des vestiges du prieuré, ainsi que des tombes du cimetière, dont certaines ont depuis été détruites.


    La colonie pénitentiaires de Tesson

    Histoire de la colonie agricole de Tesson, située en bordure de la Foye dans la commune voisine de Prissé. Cet établissement, qui recueillait des enfants orphelins, pauvres ou délinquants, opéra de 1873 à 1882.


    Fernand Racaud

    Photographe et peintre, figure incontournable de la Foye dans les années 1930-1970, Fernand était quelqu’un que tout le monde au village connaissait.


    Histoires de famille



    La Révolution et l'Empire

    Lorsqu'ils ne sont pas cités dans les livres, les villages donnent l'impression d'être passés à côté de la grande Histoire et de ne pas compter. En réalité rien n'est plus faux. En nous intéressant à cette période, nous avons découvert à quel point l'histoire d'une petite bourgade comme celle de la Foye pouvait être riche. Les habitants du village furent véritablement les acteurs, à leur échelle, des grands évènements de l'époque. 

    Leurs noms :


    La lettre du cuirassier Pierre Lévesque à ses parents, postée en 1809.

    Études et anecdotes :
    Portraits – les destins croisés de trois hommes. Biographies d'un curé janséniste, de son neveu, notaire et procureur, et du dernier châtelain de la Foye auquel ils se sont opposés :
    Le menu Documents propose plusieurs originaux relatifs à cette période, avec leur transcription, comme la réponse au district de 1790.


    Étude d'un héritage en 1752


    Étude de l'acte notarié détaillant l'héritage d'une famille de journaliers demeurant à Treillebois.


    Un contrat de bail à Limouillas en 1748


    Passé entre la famille Guitteau et le seigneur Jacques Joseph Piet.


    Dissolution de communauté en 1668

    Ce document concerne le couple André Aranult et Pernelle Andoire, qui est à l'origine de la grande majorité des familles Arnaud de la Foye-Monjault. De la naissance de leurs enfants à l'année 1830, on dénombre près de 330 descendants directs ayant porté ce patronyme dans la commune.


    Allocation d'une rente en 1539


    Offerte par le seigneur Pierre Allery à son frère François, natif de la Foye-Monjault, afin que ce dernier puisse finir son apprentissage et devenir prêtre. C'est sur ce site le plus ancien document se rapportant au village.