Les bagnards


Gravure extraite de Maurice Alhoy, Les bagnes, 1845

Jacques CLOUZEAU dit Rossignol, mort en 1816 à l'hôpital de Rochefort. L'acte de décès retranscrit par la municipalité nous dit qu'il était marin. Conscrit de 1808 mais aussitôt réformé. Les archives de l'hôpital de Rochefort indique qu'il était bagnard, matricule 9626, emprisonné au bagne de Rochefort, entré à l'hôpital quelques jours plus tôt. Peut être déserteur sous l'Empire.

---

Forçats en Nouvelle Calédonie et, ci-dessous,
deux photos contemporaines des pénitenciers désaffectés.
Source : Bout du Monde
Source : gust13

Pierre André RAMBAULT, cultivateur célibataire, né le 15 août 1843 à la Foye-Monjault, fils de père inconnu et d'Anne RAMBAULT, décédé dans le centre pénitentiaire de la presqu'île Ducos, en Nouvelle Calédonie.

Acte de décès de Pierre André RAMBAULT,
bagnard déporté en Nouvelle Calédonie

---

Cette même année 1843, alors que RAMBAULT venait au monde, Victor ALLAIN, natif de Beauvoir, s'évadait du bagne de Rochefort. Il était repris quelques jours plus tard. Piqueur de puits, il avait été condamné pour vol à vingt ans de travaux forcés. Par une cruelle ironie du sort, son acte de naissance, en 1802, indique que ses parrain et marraine étaient Victor Joseph GAIGNIARD, brigadier de gendarmerie à Beauvoir, et Marguerite DALLENSON, épouse du commandant CARRÉ, gendarme âgé de 40 ans...


---

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire