Maintenance de l'église au XXe siècle


En octobre 1912, le nouveau curé Métois arrive au village en remplacement de Jeaudeau. Le maire Birard lui fait savoir que le presbytère, qui a servi d'habitation gratuite aux curés successifs depuis plus d'un siècle, sera désormais loué par la municipalité pour 120 francs par an.

En 1931, lors de travaux d’adduction d’eau près de l’église, plusieurs futs de colonnes seront retrouvés ainsi qu’une console du XVe siècle. On en a sauvegardé quelques fragments qui sont exposés à l’entrée.

En 1938, il faudra remplacer le bâti supportant la cloche. On en profitera pour réparer le clocher et la toiture, une centaine de tuiles devant être changées. C'est Louis Desset, maçon à la Foye, qui fera les travaux pour un montant de 963 francs.

La dernière rénovation date de 2006. Elle fut réalisée par Bodet (voir inscription sur le bois du bâti).






---
À lire en relation avec cet article :

> Pèlerinages, calvaires et grottes

> Évolution et déclin de la pratique religieuse


---

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire