Fernand Racaud, artiste-peintre


Fernand Racaud (1885-1972)

Figure incontournable de la Foye dans les années 1930-1970, Fernand était quelqu’un que tout le monde au village connaissait. C’était un artiste qui illustra de nombreuses maisons à travers ses fresques ou ses tableaux, et aussi un conteur-né que tout le monde s’arrachait pour les veillées.

Acte de naissance de Fernand RACAUD à Breuil-Barret en Vendée

Né le 4 février 1885 au Breuil-Barret, dans le canton de Maillezais en Vendée, sa famille était venue vivre à La Foye à la fin des années 1890, après la crise du phylloxéra, comme beaucoup d’autres familles vendéennes.


Son père Lucien était bourrelier. Sa mère Marie Noémie MARAILLEAU venait d’une fabrique. Ils auront deux enfants, Fernand et Maurice qui reprendra la succession de bourrelier à La Foye. 

Feuillet matricule

En octobre 1906 il part faire son service militaire qui durait alors deux ans, comme soldat puis sapeur, au 111ème régiment d’infanterie à Parthenay.

A son retour à La Foye, il épousera en juin 1910 Germaine GIRAUDEAU dont les parents Alphonse et Berthe ARNAUD tenaient une épicerie-syndicat rue du Centre (enseigne ci-contre, sur une carte postale de l’époque).  

L'épicerie rue du Centre (c 1910)

Puis ce sera la mobilisation en août 1914. Son régiment, le 6ème d’infanterie, sera de tous les combats : Verdun, Chemin des Dames... 
Il sera facteur ce qui lui permettra de revenir indemne…

Il est démobilisé en 1918. Germaine reprendra la gestion de l’épicerie, 
lui sera peintre.


Ils auront trois filles : Lucienne, Marcelle et Line. Les deux ainées, Marcelle et Lucienne figurent avec leur mère sur cette photo de l’épicerie prise dans les années 1935. Plus tard ce sera Line qui reprendra le flambeau.

Germaine, Lucienne et Marcelle vers 1935.

Fernand sera un des premiers à posséder une voiture à La Foye, 
une « De Dion-Bouton ». En septembre 1922 il passera son permis à conduire « les voitures à pétrole » !

Fernand Racaud, Photographe

Curieux et pionnier dans de nombreux domaines, il s’intéressera à la photographie, encore peu répandue dans les campagnes. Avec ses appareils à soufflet, il fera des portraits d’habitants de La Foye ou sera sollicité pour des mariages.

Et il réalisera des cartes postales dont on connait quelques exemplaires. Sur chacune il écrivait de sa plume « La Foye Monjault ».

En fait ce sera lui le créateur des premières cartes de La Foye. Le cachet de la Poste apposé sur certaines que l’on a retrouvé le confirme. Ce n’est que quelques années plus tard que des éditeurs prendront le relais pour émettre des cartes « officielles ».


C’est ce qu’explique « Isabelle », l’expéditrice de la carte ci-dessous, dans son annotation :  « Maintenant nous avons des cartes postales de La Foye, faites par Mr Racaud, artiste peintre… ». Qui était Isabelle et qui est ce personnage qui apparait à la fenêtre du logement de l’école des garçons ?



Fernand Racaud, Artiste-Peintre

Mais sa vrai passion c’est la peinture artistique. C’est lui qui réalisera le rideau de la salle de théâtre paroissiale construite en 1940 près de l’église. 

Passionné de paysages, il peindra de nombreux paravents de cheminées. Et beaucoup lui commanderont des tableaux de paysages qu’ils choisiront dans le calendrier des postes. 

On le rencontrait souvent dans son atelier situé au centre du village, entre la place centrale et la mare. Coiffé de son chapeau de paille, il peignait aux beaux jours, plusieurs pinceaux à la bouche.

Parmi tous les sujets d’inspiration, c’était le Marais Poitevin qu’il préférait peindre. Il y allait souvent pour pécher ou pour rencontrer des amis. Et bien sûr à chaque fois c’était des grandes parties de rigolades. 




Il décèdera, entouré des siens, le 13 décembre 1972.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire