Prieurs

Les prieurs, de 1080 à 1790 : 

Les prieurs étaient au départ des moines bénédictins de l'abbaye de Montierneuf. Au Moyen-âge, ils étaient nommés par l'abbé (supérieur de Montierneuf), qu'ils secondaient. Mais par la suite, les abbés cumulèrent ses titres afin d'en toucher personnellement les bénéfices. Ne résidant plus au prieuré de la Foye, ils déléguèrent leurs fonctions de prieur au curé, se contentant de collecter les revenus issus du prieuré par l'intermédiaire d'un fermier seigneurial. Ils devinrent ainsi abbés commendataires, châtelains à part entière du prieuré de la Foye-Monjault. Au XVIIIe siècle, la châtellenie du prieuré de la Foye n'était plus qu'une charge qu'un prieur pouvait revendre à un autre dignitaire ecclésiastique.
  • ca 1080 – Pierre CRISPEAU (Pétrus CRISPELLI)
  • ca 1128 – Aléard le Jeune
  • ca 1130 – Aymar (Aymardus)
  • ca 1245 – Béradi
  • ca 1266 – Guillaume (Guillermus)
  • ca 1292 – Jean MÉCHIN
  • ca 1300 – Philippe ROUHIER
  • ca 1500 – Robert de SAINT-GELAIS, prieur d'une bien mauvaise famille selon l'ouvrage écrit sous la direction de Robert Favreau : Le Diocèse de Poitiers. Il est le neveu de Charles de SAINT-GELAIS, élu abbé de Montierneuf en 1461. Robert est dans un premier temps infirmier à l'abbaye de Montierneuf, puis prieur de Saint-Jean de Marigny avant de devenir celui de la Foye-Monjault. On disait de lui qu'il ne savait pas ses Heures, n'aurait su dire ni célébrer la messe, et qu'il était de caractère grossier, tout comme son oncle.
  • ca 1559 – Jean GOULLARD (décédé le 3 septembre 1574 à la bataille de Poitiers), également prévôt de Saint-Laurent de Parthenay et prieur de Saint Phillibert de Noirmoutier, dit « homme riche mais opiniâtre en procès ».
  • ca 1621 – René DE CHOISY, également prieur de Sainte-Eulalie de Benet.
  • ca 1680 à 1696 – Joseph AUVRY (décédé le 11 janvier 1696 à la Foye). Un monseigneur Claude AUVRY assiste au mariage de Jean DAVID et Anne PARRÉ, témoin du côté de l'époux, et d'Antoine NOURRIGEON et Marguerite GENDRON, les deux en 1687 à la Foye.
  • ca 1696 – François COLLIN
  • ca 1699 – Joseph ROUSSEAU
  • ca 1701 – François COLLIN
  • ca 1709 – François du POIRIER de VALLOIS, vicaire général de Poitiers, également prieur de Melle. 
  • dès mars 1710 et au moins jusqu'en avril 1711 – Dom Pierre d'HAUTEVILLE, d’origine bourguignonne. Il est signataire (avec son titre de prieur) pour la confirmation du marquis Louis MABOUL, en novembre 1709 à Gript, puis au mariage de François FRAIGNEAU et Françoise THIBAULT à la Foye en mars 1710. Il est aussi témoin au baptême de Pierre RICHARD (ou CHABOURIT, ou encore SABOURIN) à la Foye en avril 1711.
Assiste au mariage de René HERVÉ et Marie BEAUMIER
à la Foye en 1704








  • ca 1719 – Dom POIRIER (parent du précédent)
  • ca 1719 – Dom BAUBIAT abbé de Chezal-Benoit
  • ca 1722 – Dom PIDOUX
  • ca 1724 – Dom René JUNIEN 
  • ca 1740 – Laurent BAULIOT 
  • ca 1742 – Pierre DE CORBY
  • ca 1744 – Dom Pierre d'HAUTEVILLE (le même ?)
  • ca 1770 à 1783 – Antoine Louis LAMBERT
<  Sommaire



---