Les soldats morts en campagne


La plupart des soldats qui sont morts en campagne décédèrent à l'étranger.

Nous ne connaissons pas le sort de tous les conscrits. Les archives nous donne le décès des 31 soldats qui suivent :

Allemagne/Prusse


  • Pierre BONNIN. 19e RI. Il décède à l'hôpital de Dantzig, le premier septembre 1812, au côté de Pierre GÉOFFRIAU.
  • Pierre CHAMBON. 17e RI. Décédé de la fièvre lors du siège de Torgau en Saxe, à l'hôpital militaire de cette ville le 8 janvier 1814. Sa mère ne fut informée de son décès que dix ans plus tard, en 1825.
  • Thomas FABRE. 70e RI.  Il décède de la fièvre à l’hôpital d’Erfurt, le 20 janvier 1814.
  • Pierre GÉOFFRIAU.  19e RI. Il meurt de la fièvre à l’hôpital militaire de Dantzig, le 3 septembre 1812, au côté de Pierre BONNIN.
  • Pierre MÉLOCHE. 70e RI. Décède de la fièvre à l’hôpital militaire d’Erfurt, le 27 novembre 1813, à l'âge de 19 ans.
  • Pierre MISBERT, dit Lavinette. 72e RI. Fait prisonnier à la bataille de Leipzig le 18 octobre 1813. Décédé en captivité.


Autriche


  • Jean BARREAU. Garde impériale et 24e RI. Il meurt de la fièvre à l'hôpital de Vienne le 21 mai 1809.


Balkans


  • Jean ALLEAU. 79e RI. Il tombe malade alors que son régiment est stationné en Dalmatie (Croatie). Décédé le 23 janvier 1808 à l'âge de 19 ans, à l'hôpital de Stagno, situé dans la presqu'île de Sabioncello en Dalmatie, sur le golfe de Venise.


Belgique


  • Louis GUITTEAU. 72e RI. Il décède de la fièvre à l’hôpital de Malines, le 12 mars 1810.


Espagne


  • Pierre ALLAIN, dit Cornoué. 55e RI. Rapatrié d'Espagne. Décédé à l'hôpital ancien fin 1809.
  • Louis François BASTARD. Engagé volontaire à l'âge de 16 ans, incorporé dans le 3e régiment de dragons. Meurt des suites de ses blessures le 25 septembre 1809 âgé de 17 ans.
  • François CHAIGNON, dit Pinette. 14e RI. Gravement blessé, il est fait prisonnier à Bellpuig, en Catalogne, le 14 octobre 1811. Il est alors transféré à Tuixent par les Espagnols, où il meurt de ses blessures le 10 décembre.


France


  • Jean DELAGE. 7e régiment de voltigeurs, puis 6e de voltigeurs. Décédé à Reims le 29 mars 1814 des suites de ses blessures.
  • Louis Martin GUITTEAU. 82e RI. Il participe à la bataille de Champaubert, le 10 février 1814, au cours de laquelle il est grièvement blessé. Il décède quelques jours plus tard, le 28, à l’âge de 19 ans à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris. 
  • Pierre Jean MISBERT, dit la Gazelle (ou Lazille). 7e régiment de cuirassiers.  Il meurt de la dysenterie à l’hôpital de l'Hôtel Dieu de Valenciennes le 6 janvier 1814.


Italie


  • Jean BARBAUD. 79e RI. Il tombe malade alors qu'il est stationné avec son régiment en Italie. Il décède de la fièvre à 22 ans à l’hôpital de Venise, le 29 janvier 1808.
  • François BONNEAU. 79e RI. Il décède de la fièvre à l’hôpital militaire de Vicence le 29 octobre 1807, âgé de 19 ans.
  • Louis GIRAUDEAU. 79e RIDécédé à l'hôpital, en Italie ou en Croatie, en septembre 1807.
  • Pierre LAMIAUD. 79e RI. Mort à l'hôpital de Trévise le 18 juin 1807.


Hollande

  • François ALLAIN. 26e RIL. Il meurt de la fièvre ataxique, à l’hôpital de Berg op Zoom le 26 décembre 1810.


Pologne




Russie


  • Louis BROTTIER. 72e RI. Blessé aux jambes le 17 août 1812 lors de la bataille de Smolensk, fait prisonnier le 30 septembre, décédé en captivité en Russie.
  • Louis DURAND. 72e RI. Blessé à la bataille de Smolensk en août 1812. Transporté à l'hôpital où il décède le 3 décembre 1812.
  • François GÉOFFROY, dit Piet.19e RI. Fait prisonnier, admis à l'hôpital [apparemment de Tilsit] le 16 septembre 1812. Décédé en captivité en Russie.
  • Pierre LÉVESQUE. 11e régiment de Cuirassés. Porté disparu lors de la retraite.
  • Louis NOURRIGEON. 72e RI. Fait prisonnier le 30 septembre, décédé en captivité en Russie.
  • Louis PAPINEAU. 17e RI. Tué au combat le 7 septembre 1812 à la bataille de la Moskova.
  • Pierre SERRIER. 72e RI. Blessé le 19 août à Smolensk. Fait prisonnier le 30 septembre 1812, décédé en captivité en Russie.



---

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire