Guerres républicaines (1789 - 1799)




Liste des habitants de la Foye, soldats de vocation, volontaires ou conscrits tirés au sort ayant fait partie des armées républicaines :

  • Louis ARNAUD, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Noté dans une lettre du maire VIEN comme parti en service aux armées, absent depuis la Révolution en janvier 1807. Probablement décédé durant les guerres républicaines.
  • Jacques ARNAUD, dit Vic, noté dans une lettre du maire VIEN comme parti en service aux armées, absent depuis la Révolution en janvier 1807. 
  • Michel Antoine ARNAUD, noté dans une lettre du maire VIEN comme parti en service aux armées, absent depuis la Révolution en janvier 1807. Probablement décédé durant les guerres républicaines.
  • Pierre ARNAUD, dit Desjardin (puis plus tard Boudeau), conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793.
  • Jean BAUDIN, dit Dinet. Réquisitionné, sans doute en 1793 lors de la levée en masse de 300 000 hommes. Déserteur. La loi du 14 mai 1802 (24 floréal an X), lui permettra de bénéficier d'une amnistie. Un certificat daté du 18 octobre (26 vendémiaire an XI - N˚475) l'autorise à rentrer chez lui.
  • Pierre BIRAUD, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Noté dans une lettre du maire VIEN comme parti en service aux armées, absent depuis la Révolution en janvier 1807. Probablement décédé durant les guerres républicaines.
  • René CHAILLÉ, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Noté dans une lettre du maire VIEN comme parti en service aux armées, absent depuis la Révolution en janvier 1807. Probablement décédé durant les guerres républicaines.
  • Louis CHARLES, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Décès probable durant les guerres républicaines.
  • Jean CLOUZEAU (celui-ci ou celui-là), volontaire affecté à la 8e compagnie, en garnison à Niort en 1794.
  • François GÉOFFROY, dit la Ballade, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793.
  • Joseph GÉOFFROY, dit Tondu, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793.
  • François GUILLEBOT, conscrit de la levée en masse de 1793, promu lieutenant à la 8e compagnie. En garnison à Niort en 1794.
  • René GUITTEAU, engagé volontaire – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Décès probable durant les guerres républicaines.
  • Pierre LAMARRE, conscrit de la levée en masse de 1793, promu lieutenant à la 8e compagnie. Décédé à Niort, où il était en garnison, l'année suivante.
  • André MEURE, engagé volontaire – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Décès probable durant les guerres républicaines.
  • Pierre NERVOIR, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793.
  • Jean NOURRIGEON, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793.
  • Louis NOURRISSON. Réquisitionné, sans doute en 1793 lors de la levée en masse de 300 000 hommes. Déserteur. La loi du 14 mai 1802 (24 floréal an X), lui permettra de bénéficier d'une amnistie. Un certificat daté du 18 octobre (26 vendémiaire an XI - N˚470) l'autorise à rentrer chez lui.
  • Pierre PILLOT, conscrit – mobilisation initiale de la levée en masse de 1793. Décès probable durant les guerres républicaines.
  • Jean ROBIN. Réquisitionné, sans doute en 1793 lors de la levée en masse de 300 000 hommes. Déserteur. La loi du 14 mai 1802 (24 floréal an X), lui permettra de bénéficier d'une amnistie. Un certificat daté du 18 octobre (26 vendémiaire an XI - N˚478) l'autorise à rentrer chez lui.

---



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire