Moyen Âge


    • Vème siècle
      • Fin de l'empire romain
      • État Wisigoth
      • Empire Mérovingien
      • Fondation de nombreux monastères et abbayes
      • Nécropole d'Usseau

    • 406
      • Poitiers, ville fortifiée, résiste à l’assaut des Vandales, qui traversent la région et descendent vers l'Espagne.

    • 462
      • Arrivée des Wisigoths, venus du Danube.
      • Persécution des chrétiens par le roi Wisigoth Euric, qui cherche à imposer la foi arienne.

    • 486
      • Arrivée des Francs, soutenus par le clergé poitevin.

    • 507 : conquête des Francs
      • Le chef des Francs, récemment converti au christianisme, défait Alaric II, successeur d’Euric, à la bataille de Vouillé. Les Wisigoths sont refoulés jusqu'aux Pyrénées.
      • Restitution de leurs biens aux gallo-romains de la région.
      • Nécropole mérovingienne du fief Dampierre, à Usseau, sur la route de la Foye.

    Division de la Gaule Franque en 511, à la mort de Clovis.
    Les terres de la Foye se situe à la frontière, au sud du royaume
    de Clodomir (en rouge).

    • VIIème siècle : invasion des Sarrasins
      • L'émir de Cordoue Abd el Rahman franchit les Pyrénées avec son armée et remonte vers le nord. Après un premier échec devant les murs de Toulouse face à Eudes (721), ses troupes traversent la forêt de Chizé et saccagent la ville de Melle.

    Sous Charles Martel en 714.
    Avancées des Sarrasins au VIIIe siècle
    [source : Histoire de l'Occitanie et de la Nouvelle Aquitaine]

    • Octobre 732 : bataille « de Poitiers »
      • L'armée de Charles Martel, alliée aux Vascons d'Eudes, rejoint celle des Sarrasins entre Poitiers et Tours. Les musulmans sont battus et l'émir trouve la mort. Le prestige de cette victoire retombe sur Charles Martel. Elle annonce la fin des Mérovingiens et le début du règne de la famille de Charles : les Carolingiens.

    • VIIIème siècle : empire Carolingien
      • Établissement des villas carolingiennes, qui préfigurent les futures seigneuries, dont :
        • Beauvoir (villa Bello visu)
        • Frontenay-Rohan-Rohan,
          (villa Frontaniacus)
        • le Bourdet (villa de Brenier)
      • Construction de nombreuses abbayes dans la région. 

    Évolution de l'Empire Franc de 481 à 814.

    • Vers 800
      • Victoire de Charlemagne à la bataille du bois des Héros, en Saintonge, face à une troupe musulmane qui razziait le pays.
      • Charlemagne couronné Empereur d'Occident par le pape Léon III.
      • Essor des comtes-ducs de Poitou, vassaux de Charlemagne, parmi lesquels Abbon, comte de Poitiers.

    • IXème siècle : invasions Vikings
      • Les Vikings remontent la Sèvre niortaise et pillent l’abbaye de Saint-Maixent, ainsi que plusieurs petites villes comme Melle (en 817). Mais ils ne réussissent pas à prendre Niort, ville fortifiée, et doivent fuir devant les armées des comtes de Poitiers.

    Invasions normandes au IXe et Xe siècles. Au centre,
    une flèche indique l'incursion des Vikings par la Sèvre
    vers le Limousin.

    • Xème siècle : féodalisation du pays
      • Émergence du pouvoir des petits seigneurs locaux, représentants du roi, en charge de surveiller le territoire et défendre la population. Ceux-ci, obéissant à des maitres différents, sont soumis à des lois et à des usages particuliers et guerroient entre eux.
      • Apparition des désignations de Niortais, Bressuirois, Mellois, etc…
      • Dynastie des Guillaume, comtes du Poitou, dont :
        • Guillaume III de Poitiers, dit Guillaume Tête d'Étoupe (910-963), comte de Poitiers et duc d'Aquitaine, et son fils :
        • Guillaume Bras-de-Fer ou Fier-à-bras (935 - 995), comte de Poitiers sous le nom de Guillaume II et duc d'Aquitaine sous celui de Guillaume IV durant la même période. Sa sœur Adélaïde épouse Hugues Capet.
        • Guillaume V d'Aquitaine, dit le Grand (969-1030), fils du précédent, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine.

    Féodalisation du pays en 1030.

    • XIème siècle
      • Édification des « mottes », buttes artificielles entourées de fossés et de palissades, et dominées par des tours de guets en bois. Ce sont des retranchements, prototypes des châteaux-forts, édifiés en rase campagne pour servir de refuges aux populations ou de repaires aux soldats.
        • Il y eut peut être l'une de ces mottes au lieu dit La Brousse, à 900m au nord du village de Limouillas, en bordure du plateau qui domine de 30m le pays de Granzay et la plaine qui va jusqu’à Niort.
      • Début de la culture de la vigne selon les règles du « grand fief d’Aunis », mais rattachement des terres au « pagus niortensis » par les comtes de Poitiers.
      • Influence locale de la seigneurie et du château de Mauzé, à l'ouest, et de Chizé, à l'est, qui contrôle la châtellenie de Villeneuve et de la Croix Comtesse
        au sud.


    Fondation de l'abbaye de Montierneuf
    et du prieuré de la Foye-Monjault



    • 1062-69 : Guillaume VIII d'Aquitaine, fondateur de l'abbaye de Montierneuf
      • Guillaume VIII d'Aquitaine, né Guy-Géoffroi (1023- décédé en 1086 au château de Chizé), comte de Poitiers de 1058 à 1086 sous le nom de Guillaume VI, et duc d'Aquitaine sous le nom de Guillaume VIII durant la même période. Prend le nom de Guillaume après la prise du Poitou.
        • 1062 : Il prend la ville de Saintes et fait la conquête de la Saintonge, situées entre ses deux capitales Poitiers et Bordeaux
        • 1063 : Il conduit la croisade victorieuse de Barbastro contre les musulmans.
        • 1069 : Guillaume fonde l'abbaye Saint-Jean de Montierneuf, à Poitiers, en échange d'une dispense du pape pour épouser sa cousine Audéarde de Bourgogne. Le peuple nomme ce monastère « Montierneuf » (le monastère neuf). Sa construction est achevée en 1096. Abritant un prieur et 18 moines bénédictins, il recevra les tombeaux des ducs d'Aquitaine.

    Abbaye Saint-Jean de Montierneuf, à Poitiers (Vienne)
    Gisant de Guillaume VIII d'Aquitaine, fondateur de l'Abbaye.
    [source des deux photos : Blog de ChristopheCTL]

    • 1077 : acquisition des terres du futur prieuré de la Foye par les bénédictins
      • Guillaume, seigneur des terres qui comprennent le site du futur village de la Foye-Monjault, en fait don à l'abbaye de Montierneuf (la charte de fondation de l'abbaye indique un massif boisé compris entre la Foye, Usseau, la Charrière et le Cormenier).

    Fondation du prieuré de la Foye entre 1077 et 1135.

    • Fin XIe, début XIIème siècle : fondation du prieuré de la Foye-Monjault « Faya Nonachalis »
      • Construction d'un petit prieuré sous le nom de Faya Monachalis, qui signifie « la hêtraie des moines », suite au défrichement d'une partie du bois de la Foye par les bénédictins. La présence des moines attire quelques familles de paysans, et un village prend forme autour des bâtiments du monastère.

      • 1135
        • Le comte de Poitou restreint l'exploitation de la forêt de Chizé, et interdit « tous droits de chauffage en tous ses bois en la paroisse de Chizé » aux habitants de La Foye.

      • 1137
        • Mariage de Louis VII et d'Aliénor d’Aquitaine.
          Le Poitou est rattaché au royaume de France.

      • 1152
        • Aliénor, répudiée par Louis VII, épouse Henri II Plantagenêt à Poitiers. Par son mariage, celui-ci hérite du Poitou et de l'Aquitaine. 

      Royaume de France après le mariage d'Aliénor
      avec Henri II Plantagenêt.

      • 1154 : la Foye sous tutelle anglaise
        • Henri II est fait roi d'Angleterre. 
        • La Foye-Monjault appartient dès lors au domaine de ce roi.
        • Donation de l'église de Marigny aux bénédictins de Montierneuf.