L'attribution des prénoms



Dans la plupart des cas, l'enfant prenait lors du baptême le prénom de son parrain ou de sa marraine. Ceux-ci étaient choisis en premier lieu dans le cercle familial proche, en particulier parmi les oncles et tantes (moins souvent, mais également, parmi les frères et soeurs et les grands-parents). Ensuite, parmi les relations familiales ou paroissiales : cousins, voisins, domestiques, collègues, etc. À l'occasion, l'enfant pouvait avoir pour parrain un membre de la noblesse locale (qui pouvait être un employeur) ou même le curé de la paroisse.

En voici quelques exemples à la Foye :

Sommaire