Personnages anecdotiques


Pierre d'Hauteville, docteur en Sorbonne
En 1710 le parrain de Pierre Naud est Pierre d'Hauteville, prieur de la Foye-Monjault, docteur en Sorbonne (à l'époque Faculté de Théologie de Paris) :
Aujourd'hui, le 2 octobre 1710, a été baptisé Pierre, fils naturel et légitime de Nicolas Naud et de Marie Gabet. Il a eut pour parrain Pierre d'Hauteville, docteur de Sorbonne, prieur de la Foye-Monjault, et pour marraine madame Marie Anne de Chasteigner, dame de Valans [elle est accompagnée de Roux, curé de Valans, qui signe l'acte avec elle]. Tous ont déclaré de savoir signer, fait par moi curé soussigné ce jour.

Contrairement à de nombreux abbés commendataires, d'Hauteville dû résider un certain temps à la Foye, puisqu'il est également parrain de Pierre Chaboury l'année suivante.


René Racapé, avocat au parlement de Paris
Autre lien avec la capitale : les notables de la famille Racapé, notamment avec René, sieur du Portail (ou Portal) et avocat au siège royal de Niort dès 1712, puis avocat au parlement de Paris deux ans plus tard. Fils de Louis Racapé, sieur de Galerny et fermier à Brûlain, et de Jeanne Gabard (et frère de Louis, marchand et greffier à la Foye, dont il parraine l'enfant ci-dessous), il fut également conseiller du roi, procureur des Eaux et Forêts de la Maîtrise de Niort, juge et sénéchal de Frontenay-Rohan-Rohan)  :
Le huitième mai (1714) a été baptisé Marie Jeanne Louise, fille légitime de monsieur Louis Racapé et de Jeanne Genty, qui a eut pour parrain monsieur René Racapé, avocat au parlement de Paris, et (marraine) mademoiselle Marie Catherine Angevin (son épouse), qui ont déclaré de savoir signer (dont Jacob, curé de Granzay).

Le grand-père de René, Louis Racapé, sieur du Portail, était déjà décédé à la Foye en 1686. Les Racapé furent présents dans cette paroisse durant tout le règne de Louis XIV. On les retrouve ici après la mort du roi, avec Pierre, sieur de Lanoue, dont la fille se marie en 1716 :
Aujourd'hui le 13 février de l'année 1716 ont été marié honorable homme Pierre Denyort, maître chirurgien de Niort, juré du roi, demeurant dans la paroisse de Notre-Dame, et mademoiselle Anne Racapé, fille de messire Pierre Racapé, sieur de Lanoue, et de dame Marie Gautreau, demeurant à la Foye-Monjault, dans l'église de cette paroisse, sans qu'il se soit trouvé d'opposition ni d'empêchement, fait à la Foye-Monjault en présence des sous-dits témoins.